WebAvocat

Keyword - Cabinet

Fil des billets

Le cabinet dans la presse écrite en septembre

Une fois n'est pas coutume. Je vais me permettre de faire mon Eolas. Vous retrouverez deux interventions de ma part à la rentrée dans la presse écrite : une dans le magazine Profession Avocat (numéro de septembre) concernant la gestion du temps de travail au sein d'un cabinet d'avocat et l'autre dans le magazine Maxi concernant la récurrente question de l'incidence de la tenue d'un blog par un salarié sur sa relation de travail avec son employeur.

Concernant la rédaction de futurs articles, je vais m'y remettre. Que les lecteurs impatients ne s'inquiétent pas. Il s'avère seulement que je pensais avoir plus de disponibilités pendant les vacances d'été. Or, j'ai été très sollicité par de nouveaux dossiers qui, comme d'habitude, ont requis un traitement immédiat.

A ce propos, je traiterai bientôt dans un prochain article de l'intérêt de l'avocat en matière de transaction, de rupture conventionnelle et de départ négocié puisque cela a représenté une grande partie de mon activité dernièrement.

Enfin

Le mois de juin est toujours, comme chaque année, excessivement chargé. Cette année n'a pas dérogé à la règle, ce qui explique l'absence d'article depuis plus d'un mois et le ralentissement des réponses aux commentaires de la part des avocats du cabinet, surtout de moi d'ailleurs.

Je rappelle à ce propos que le but justement des commentaires est d'apporter des précisions aux articles correspondants. Ainsi, comme je l'ai déjà indiqué à plusieurs reprises, nous ne répondrons pas aux commentaires hors sujet. Nous ne répondrons pas non plus aux commentaires qui exposent longuement la situation personnelle de l'internaute. En effet, ce site a vocation à donner des informations générales. Si vous rencontrez une situation qui nécessite un examen approfondi, nous vous invitons à prendre rendez-vous avec un avocat en lui apportant tous les éléments indispensables à la compréhension de vos difficultés.

Le nombre de commentaires augmentant considérablement, veillez avant de songer à en poster un à relire attentivement l'article correspondant qui, dans 80 % des cas, répondra déjà à vos interrogations. Si ce n'est pas le cas, jetez un oeil sur les précédents commentaires. Contrairement à ce que vous pourriez croire, votre situation a de grandes chances de ressembler à celle d'une autre personne et les conseils donnés à l'un peuvent souvent s'appliquer à l'autre.

Gardez enfin à l'esprit que rien ne pourra remplacer une consultation spécialisée avec un avocat et surtout pas un site tel que le notre. Bien évidemment, ce genre de consultation est payante, ce qui sera le frein principal à un certain nombre d'entre vous. Comme je l'indiquais dans l'article Comment savoir si j'ai besoin d'un avocat et si oui, comment en trouver un bon ?, il vous faudra donc mettre en balance le coût de la consultation avec un avocat avec le profit que vous pourrez en retirer par la suite.

Lire la suite...

Jamais deux sans trois

Il y a tout juste un mois ... un mois déjà (que le temps passe vite), je vous informais ici que notre cabinet allait s'agrandir. C'est chose faite pour nos locaux depuis début mars. Restait à trouver la perle rare qui viendrait harmonieusement renforcer notre équipe.

J'ai donc le plaisir de de vous présenter Karine Konko, qui rejoint désormais notre cabinet.

Karine est titulaire d'un DESS en droit du travail et gestion des ressources humaines.

Elle a prêté serment le 1er mars 2006 et a commencé sa carrière d'avocat au Barreau de la Seine-Saint-Denis.

Avant de nous rejoindre, elle a travaillé au sein de plusieurs cabinets, pratiquant essentiellement le droit du travail. Elle aura ainsi l'occasion de m'épauler dans cette matière.

Possédant également de bonnes connaissances dans tous les domaines du droit civil, je rassure tout de suite ma consoeur du bureau d'à côté : "non, je ne m'accaparerai pas Karine tout le temps !" (enfin, juste un peu quand même).

Bien évidemment, il a été question avec elle, comme certains de nos lecteurs l'avaient deviné, de participer de manière régulière au blog. Bonne pioche puisque Karine a déjà aidé, en qualité de juriste, à la mise en place de contenu juridique pour le site Internet de l'un de nos confrères parisiens, il y a quelques années.

Elle est donc parfaitement consciente de l'apport non négligeable à notre activité de la maîtrise de ce nouveau moyen de communication.

Sa contribution sur le blog tournera dans un premier temps principalement autour de deux thèmes : son expérience de jeune avocat dans un barreau tel que celui de la Seine-Saint-Denis et une matière qu'elle souhaitait plus spécialement développer (peu d'avocats la pratiquant dans notre barreau) : le droit de la sécurité sociale.

Bien évidemment, en dehors de la rédaction de ses propres articles, elle nous aidera à répondre à vos commentaires, toujours plus nombreux.

Merci de bien vouloir lui réserver un accueil chaleureux et gageons que vous n'aurez pas à attendre longtemps pour déguster sa prose.

Le cabinet s'agrandit ...

Notre silence des sept derniers jours en dit long. Ce début d'année 2008 démarre intensément avec de nombreux nouveaux dossiers dont notre cabinet est saisi.

Cela nous conforte dans l'objectif poursuivi par notre présence sur Internet, à savoir revenir aux vraies valeurs de la profession d'avocat : l'aide et l'assistance aux justiciables dans le respect de nos règles déontologiques.

L'augmentation de la charge de travail perdurant depuis quelques mois, nous ne souhaitions pas cependant réduire notre activité online. Nous avons donc pris la décision de saisir l'opportunité qui nous était offerte de développer le cabinet, tant au niveau de la surface de nos locaux que de notre effectif.

Nous avons donc le plaisir de vous informer qu'un nouvel avocat nous rejoindra dans les prochaines semaines afin de travailler avec nous pour la défense de vos intérêts.

Fatigué mais satisfait

Juste un rapide billet pour remercier tous les lecteurs, silencieux ou commentateurs, du blog qui se sont manifestés auprès de nous dernièrement pour nous conforter dans l'objectif qui était le notre au début de cette aventure.

J'ai toujours été convaincu que la profession d'avocat manquait cruellement d'ouverture au public. Ce comportement n'était et n'est pas forcément volontaire mais est, à mon avis, dicté par l'historique très particulier de cette profession, qui veut que l'avocat n'aille pas vers le justiciable mais que cela soit le justiciable qui aille à l'avocat, lorsque la nécessité s'en fait sentir.

Cette conception m'apparaît aujourd'hui dépassée quand il ressort clairement que nos clients contestent avant même notre coût, jugée évidemment trop important, le fait que nous ne cherchions pas vraiment à nous mettre "à leur niveau" (sans que cela ait un caractère péjoratif), c'est à dire à leur faire comprendre la philosophie de notre métier, la complexité de la règle de droit et le fonctionnement de l'institution judiciaire.

J'espère que le présent blog y contribue un petit peu, comme d'autres l'ont fait avant lui, le font actuellement et le feront dans l'avenir.

Cela semble être le cas, au vu de vos commentaires.

Je me félicite également que nos articles attirent la curiosité de certains de nos confrères, parfois eux-mêmes blogueurs, venus voir comment les choses se passent dans un petit barreau de région parisienne.

Tout ceci prend bien évidemment du temps, précieux en cette période de début d'année, souvent pleines d'imprévus de dernières minutes (les fameux codes rouges de mon confrère Eolas).

Encore merci à tous pour être venu au détour d'un chemin faire un petit tour ici et surtout pour y revenir avec plaisir ... et surtout bonne lecture.